Parc naturel de Belval : réflexion et apprentissage de la chasse

Image Parc naturel de Belval : réflexion et apprentissage de la chasse

Créée en 1967, la Réserve de BelVal appartient à la Fondation François Sommer. La richesse de son territoire est d'une beauté étonnante avec ses étangs au cœur des forêts peuplées d'animaux sauvages. Cet espace naturel dédié à la découverte de la nature, à la formation des chasseurs et à la recherche scientifique est aussi un des berceaux de la chasse française.

Une chasse respectueuse de la nature

D'après les idées de François Sommer, il est possible de protéger l'environnement tout en pratiquant une chasse sensible et rationnelle. Pratiquée depuis des siècles, la chasse sportive doit trouver le juste équilibre afin de garantir sa continuité.

Dans cet ancien territoire de chasse de la famille Sommer, les chasseurs doivent respecter la nature, suivre les bonnes pratiques de la chasse, connaître la biodiversité et les relations humaines. Effectivement, la chasse peut rimer avec biodiversité.

L'école de chasse

L'école de Belval a été créée en 1995, elle est à la fois un territoire d'étude de la grande faune française et une école de chasse reconnue, destinée aux métiers de la chasse. Pour attirer l'attention de la nouvelle génération, des stages sont organisés au parc naturel de Belval pour les jeunes chasseurs pour que ces derniers puissent profiter d'une formation.

Le domaine de Belval est aussi un lieu d'apprentissage et de réflexion où chacun se nourrit des expériences des autres. La Fondation a souhaité poursuivre l'action initiée par son Fondateur pour promouvoir une chasse rationnelle et engagée dans la préservation des espèces et des milieux naturels. L'Ecole de chasse se propose d'accompagner les passionnés de la chasse vers une chasse plus responsable et plus efficace.

De ce fait, l'école mène des activités dans l'optique de préserver la nature sauvage et de ses habitants. Elle se propose d'accompagner les chasseurs vers une chasse rationnelle. Le chasseur vit en harmonie avec les usagers proches de la nature et met ainsi au service de l'intérêt général sa connaissance sur la faune.

La fondation lutte contre la destruction de la nature

A part la promotion d'une activité sportive responsable, la Fondation s'efforce également de lutter contre la destruction de la faune sauvage et de ses habitants et de préserver les forêts. Cet effort doit être respecté par le chasseur. En effet, l'essentiel est de valoriser une chasse rationnelle dans le but d'assurer la durabilité de la biodiversité.

C'est dans cet esprit d'ouverture que le Club de la Chasse et de la Nature (http://www.clubchassenature.gallery) a été fondé par François Sommer. Aujourd'hui, cette institution compte 850 membres amoureux d'art cynégétique. Chaque membre du Club s'engage à refuser toutes pratiques de chasse qui mettraient en danger la beauté et la richesse biologique. Le Club de la Chasse et de la Nature souhaite ainsi conserver la vision initiale des fondateurs et continue de défendre la culture cynégétique responsable.