14 experts internationaux nous parlent des 4 éléments les plus importants pour mener une start-up au

Image 14 experts internationaux nous parlent des 4 éléments les plus importants pour mener une start-up au

S'il fallait désigner quelqu'un pour nous expliquer pourquoi certaines start-ups réussissent et d'autres échouent, ça serait un expert du monde de l'entreprise. Ces experts sont au premier rang et ils ont une expérience du monde réel. Leur réputation est en jeu. Ils ont tout intérêt à voir leurs clients réussir.

Au cours des trois derniers mois, nous avons mené une enquête auprès de 14 experts internationaux. Avec leur expérience, que peut bien être leur vision du succès et de l'échec des start-ups ? Nous publierons les résultats de cette étude dans les prochains mois.

Notre première question était : " Quelles sont les qualités les plus importantes pour le créateur d'une start-up ? " On a vite remarqué que même avec un si grand nombre de répondants, les réponses étaient pourtant assez semblables.


1. Travail/Action

Comme le dit Alyse Daunis, gestionnaire du programme Launch Alaska : " Une start-up a besoin d'une personne d'action, d'un meneur. Ces personnes là vivent pour construire et exécuter. Les entrepreneurs qui s'exécutent intelligemment et rapidement ont plus de chances de réussir. "

Au début, le(s) fondateur(s) doit(doivent) travailler sur tous les aspects de l'entreprise : l'aspect technologique, les ventes, les finances, etc. Ils vont inévitablement devoir faire des choses en dehors de leur zone de confort et les faire au moins assez bien pour obtenir l'approbation des autres, explique Elza Seregelyi, directrice de L-SPARK Canadian Business Accelerator.


Eric Mathews, fondateur et PDG de Start Co ajoute : "... l'action élimine le doute.  Le principal avantage d'une start-up est sa rapidité d'apprentissage. Vous apprenez ce qui fonctionne et ne fonctionne pas quand vous passez à l'action, faites des tests, obtenez un retour et améliorez en conséquence. On ne peut pas être entrepreneur assis dans un fauteuil confortable, il faut passer à l'action."

Et Greg Wright, le fondateur de HATCH pitch, dit : "Il faut maintenir une concentration absolue pour faire ce qui doit être fait (agir, ne pas parler)."


2. Orientation client

Ashish Bhatia, fondateur de India Accelerator, nous offre un petit conseil : "Ne vous concentrez pas trop sur le financement ! Concentrez-vous sur la résolution du bon problème, de la bonne façon. Il faut se concentrer sur les bases, les clients, leur expérience et leur fidélisation."

"Il faut se focaliser sur les clients", déclare Joe Bush, directeur exécutif de Worcester CleanTech Incubator. Susan Langdon, directrice générale de Toronto Fashion Incubator, ajoute : "(Utilisez) l'innovation : Développez un produit ou un service plus innovateur et désirable que celui de vos concurrents."


3. L'empathie

"Cela semble extrêmement contre-intuitif, mais ceux qui pratiquent la grâce, la générosité et la paix ont plus de chances de réussir en raison de leur perception de la vie et du business", affirme Lauren Tiffan, directrice d'Ocean Accelerator.

Il faut comprendre la situation du client. "J'adore les équipes où au moins une personne a une expérience directe avec le monde des clients car cette personne en comprend les difficultés et les opportunités. Néanmoins, les autres membres ont quand même leur mot à dire", ajoute Elza Seregelyi, directrice de L-SPARK Canadian Business Accelerator.

Nobu Kumagai, fondateur et associé directeur général de Wildcard Incubator, nous dit : "La compassion. Et la "gratitude" sont toutes deux enseignées par de notables entrepreneurs au Japon qui ont réussi durant la période de l'après-guerre. Les fondateurs et les hommes d'affaires qui ont réussi, historiquement et au-delà du Pacifique, possèdent cet état d'esprit compatissant qui leur permet de soutenir et valoriser ceux qui les entourent, y compris les cofondateurs, les collègues, les clients, les intermédiaires, etc.


4. Persévérer

"La volonté d'écouter et d'apprendre, de persévérer et la capacité de rendre ses idées intéressantes pour les autres sont essentiels", déclare Christian Busch, PDG de German Accelerator Tech NY.

"La détermination et la résilience face à la déception ", ajoute Keith Hopper, PDG de Danger Fort Labs.


Eric Mathews, fondateur et PDG de Start Co déclare : "La persévérance est le facteur clé. Il y aura des hauts et des bas, des moments de désespoir, des chutes d'ineptie, mais comprenez que l'obstacle est la voie à suivre. Sachez qu'il n'y a que deux étapes sur le chemin : démarrer et ne jamais s'arrêter."

Les autres qualités que les répondants ont mentionnées plus d'une fois : les ventes, la gestion de la trésorerie, le renforcement de l'esprit d'équipe, l'aptitude au coaching, la débrouillardise et les compétences commerciales et sociales de base. Jim Bowie, directeur de site / directeur associé du programme d'incubation d'entreprises de l'Université de Floride centrale pense qu'une autre qualité désirable est "la capacité d'être un communicateur persuasif et de se concentrer sur les ventes".

Ben Hsieh, directeur du programme de Nest a ajouté : "La gestion du temps, les relations interpersonnelles/communication et l'apprentissage rapide."

Nous sommes reconnaissants envers ces experts pour avoir partagé leur expérience pour nous aider à mieux comprendre et renforcer ce qu'il faut pour réussir une start-up.